Besoin d’un e-liquide entièrement personnalisé ? Réalisez-le vous-même !

0
171

Lorsque vous êtes vapoteur, vous connaissez certainement l’utilité des e-liquides qui existent en grand nombre sur le marché. Peu importe la raison qui vous pousse à en utiliser, il devient parfois compliqué de trouver un e-liquide qui correspond parfaitement à vos envies. Dans ce cas, il est tout à fait possible de fabriquer le vôtre pour avoir un e-liquide entièrement personnalisé. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, cet article vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

En quoi consiste le fait de réaliser soi-même son e-liquide ?

De nos jours, de plus en plus de personnes pour une raison ou une autre préfèrent se lancer dans la fabrication de certains produits ou objets qu’elles utilisent au quotidien. Ainsi, le DIY (Do It Yourself) est un mode de consommation alternatif qui connait un grand succès et consiste dans ce cas à fabriquer soi-même son e-liquide. L’idée est de pouvoir doser les arômes, choisir sa base et son taux de nicotine, pour créer un e-liquide unique, totalement adapté à votre manière de vapoter et à vos envies. Cela vous offre non seulement l’occasion de tester certaines choses, mais aussi d’inventer de nouvelles saveurs.

Quels sont les avantages de fabriquer soi-même son e-liquide ?

Le principe du Do It Yourself pour réaliser vous-même votre e-liquide est assez simple. En effet, selon le résultat voulu, il s’agira d’ajouter dans une proportion donnée des gouttes d’arômes concentrées dans une base neutre (PG et/ou VG avec ou sans nicotine). Vous allez ensuite devoir laisser le temps aux arômes de s’exprimer avant de pouvoir déguster votre fabrication. Le recours à cette alternative offre de ce fait de multiples avantages sur divers points. Il s’agit entre autres de :

  • économie importante ;
  • combinaisons infinies ;
  • connaissance et la maîtrise de la composition des e-liquides ;
  • satisfaction, etc.

Si faire son e liquide vous permet de faire des économies importantes, c’est bien parce que vous êtes en mesure de maîtriser son coût. De même, grâce au large choix d’arômes et de bases qui s’offre à vous, les possibilités sont infinies. Vous aurez la chance de personnaliser votre e-liquide selon vos goûts et envies. De plus, avoir une meilleure connaissance de la composition de vos e-liquides ne pourra que rendre l’instant de son utilisation unique surtout que vous l’avez réalisé vous-même.

De quoi avez-vous besoin pour réaliser votre e-liquide ?

Lorsque vous souhaitez arrêter de fumer, la cigarette électronique est une alternative efficace. Pour fabriquer votre e-liquide vous aurez obligatoirement besoin de certains éléments.

Une base

Celle-ci doit être prête à l’emploi et correspond à un e-liquide neutre, sans goût, au taux de nicotine souhaité. Généralement ce sera le même taux que l’e-liquide tout prêt que vous consommez habituellement. Dans tous les cas, le choix de la base déterminera le hit c’est-à-dire la sensation du passage de la vapeur dans la gorge, le goût ainsi que le volume et la texture de la vapeur. Vous ne devez donc pas prendre cette étape à la légère si vous souhaitez réussir votre projet.

De ce fait, la fabrication d’un e-liquide maison démarre avec une base prête à l’emploi qui constituera 80 à 90 % de votre mélange. Il s’agit d’un e-liquide « neutre » (sans goût) avec ou sans nicotine, auquel il faudra ajouter un ou plusieurs arômes concentrés. À cet effet, deux composants essentiels sont utilisés pour créer du e-liquide : le propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG). Ceux-ci sont disponibles en différentes sortes pour répondre à des besoins spécifiques. Il existe ainsi :

  • Le 100 % propylène glycol constitue sans aucun doute la meilleure conductrice d’arôme. Lorsque cette base est associée avec la nicotine, la sensation en gorge est très bien restituée avec toutefois un volume de vapeur généré extrêmement faible. L’utilisation de cette base peut aussi être problématique sur certains atomiseurs de sorte à créer des fuites de par sa faible viscosité. Il est aussi important de souligner que le PG déshydrate, raison pour laquelle vous devez assez boire pour compenser la sensation d’assèchement.
  • Le 100 % glycérine végétale est une base qui produit beaucoup de vapeur et simule très bien la fumée de la cigarette traditionnelle. Avec elle, la vapeur produite est dense et a tendance à se dissiper lentement dans l’air. Cependant, cette base altère par un peu les arômes au goût sucré et la sensation du passage de la vapeur dans la gorge est limitée.

Toutefois, vous pouvez décider de faire vos propres mélanges à partir de ces deux bases afin de profiter des avantages offerts de chaque côté.

Les mélanges prêts à l’emploi

Lorsque vous préférez faire votre propre mélange, deux possibilités s’offrent à vous : le 80 PG/20 VG et le 50 PG/50 VG. Le premier est le mélange le plus consommé en France et consiste principalement à compenser par un peu de glycérine végétale le manque de vapeur et l’aspect déshydratant du PG. Pour ce qui est du second, il s’agit d’un bon compromis qui permettra de réunir le meilleur des deux bases. Ce type de mélange apporte ainsi une bonne conduction des arômes, un hit satisfaisant, une vapeur généreuse et viscosité légère.

Quel taux de nicotine choisir pour la réalisation de votre e-liquide ?

Le taux de nicotine nécessaire à la préparation de votre e-liquide dépend essentiellement de votre dépendance à la nicotine. De ce fait, si vous êtes fortement dépendant à la nicotine, il est conseillé d’opter pour des e-liquides dosés dans un premier temps à 18 mg/ml de nicotine, associés à un kit puissant à voltage variable. Si vous êtes moyennement dépendant à la nicotine, un e liquide dosé à 12 mg/ml de nicotine est largement suffisant. Pour ce qui est des personnes faiblement dépendantes à la nicotine, il est recommandé de choisir un e-liquide dosé à 3 mg ou 6 mg de nicotine.

Par contre, si vous n’êtes pas dépendant à la nicotine, vous pouvez vous passer de l’utilisation de la nicotine dans votre e-liquide. De même si vous êtes non-fumeur, évitez absolument un e liquide nicotiné. Pour un non-fumeur, le risque de dépendance et de surdosage est bien réel.

Pourquoi devez-vous utiliser des boosters de nicotine ?

Conformément à la loi européenne et spécifiquement la Directive 2014/40/UE votée en avril 2014, la cigarette électronique ainsi que les e-liquides sont considérés comme des produits dérivés du tabac. De ce fait, la loi interdit la vente de tout produit contenant de la nicotine supérieur à 20mg/ml. Pour respecter cette règlementation, une alternative efficace est l’utilisation d’un booster nicotine qui propose de la nicotine diluée dans une base pour que le taux de concentration de nicotine ne dépasse pas les 20 mg/ml.

Un booster de nicotine est une base neutre classique avec de la nicotine. D’une contenance de 10 ml, le booster de nicotine contient 200 mg de nicotine. Comme pour les bases, il existe plusieurs ratios de PG/VG pour un booster nicotine. Le but d’avoir plusieurs taux de PG/VG pour un booster de nicotine est de respecter le ratio de la base sans nicotine. Si par exemple vous souhaitez obtenir un e-liquide en 50/50 de PG/VG, vous serez amené à utiliser un booster en 50/50 de PG/VG pour avoir une préparation bien homogène. Vous pouvez également utiliser un booster nicotine et une base neutre ayant des taux de PG/VG différents, mais en étant conscient que plus il y a de boosters de nicotine utilisés, moins le liquide final sera homogène.

Des arômes concentrés pour un e-liquide à votre goût

Cigarette D'E, La Vapeur, Évaporateur, Vaping, Nicotine

Lorsque vous vous lancez dans la fabrication d’e-liquide personnalisé, vous devez être conscient du fait qu’il existe plus d’une centaine d’arômes. Celles-ci serviront notamment à donner du goût à votre e-liquide c’est pour cela qu’il est préférable de choisir selon vos préférences. En effet, comme le dit un proverbe, « les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas », de même un arôme apprécié par un proche ne sera pas forcément votre favori. Vous devez être en mesure de suivre vos préférences et d’oser varier les recettes pour trouver l’arôme ou les arômes qui feront votre bonheur. Pour faire votre choix, quatre familles d’arômes se distinguent. Il s’agit des arômes Tabac, arômes Menthe, arômes gourmands et arômes Boisson.

Pour ce qui est de la préparation, commencez par un seul arôme pour ne pas vous embrouiller. Dans tous les cas, il y a deux façons de doser les arômes : soit par nombre de gouttes (selon les arômes et la marque, le nombre de gouttes diffère) soit en pourcentage et donc en millilitre. Il faut généralement compter en moyenne de 10 % d’arômes dans un e-liquide. Toutefois, vous n’avez pas à vous inquiéter, car chaque fiche produit d’arôme comporte le nombre de gouttes qu’il faut mettre dans 10 ml de base. Sachant que 1 ml d’arôme représente 30 gouttes, si vous devez mettre 10 % d’arôme dans la base, il faut donc 10 ml pour 100 ml, donc 1 ml d’arôme soit 30 gouttes pour 10 ml de base. Après c’est à vous de voir comment réaliser le dosage de votre préparation pour que votre e-liquide soit à votre goût.

L’ajout d’additifs pour la réalisation de votre e-liquide

La première chose à savoir est que les additifs sont optionnels dans la préparation d’un e-liquide, vous n’êtes donc pas obligé d’en mettre. Cependant lorsqu’ils sont bien choisis, ceux-ci permettent de relever ou ajuster le goût de certains arômes, d’arrondir le e-liquide final, de le sucrer ou encore de lui donner une sensation de fraîcheur. Peu importe la raison pour laquelle vous les utiliser, il est conseiller de rester dans des proportions de 1 à 3 % de votre mélange liquide de base + arôme concentré. Les additifs sont généralement très puissants, vous devez donc faire attention à leur utilisation. Les additifs les plus utilisés sont l’Acide Malique (SOUR) qui provoque une sensation un peu acide. Il donne une sensation de saveur piquante et acidulée et est très utilisé pour les saveurs de bonbons et boissons comme les colas et sodas. Celui-ci se marie très bien avec les arômes fruités.

Il y a aussi le Methyl Lactate (KOOLADA) qui provoque une sensation de fraîcheur intense similaire à celle du menthol. Neutre et sans saveur, cet additif n’a pas de goût de menthe, mais crée une sensation de fraîcheur intense. C’est pour cela qu’il est à utiliser avec modération selon vos goûts et envies. Pour les adeptes de sensations sucrées, le Sweetener  est un bon choix. Il s’agit d’un édulcorant couramment employé qui rehausse les sensations sucrées d’une préparation et permet de neutraliser l’amertume de certains arômes et de la nicotine. Enfin, la Vanilline constitue un exhausteur qui va vous permettre d’équilibrer les mélanges d’arômes sans les dénaturer. Elle est très appréciée, car elle adoucit et arrondit les préparations. Cependant, vous ne devez surtout pas en abuser au risque d’avoir un très fort goût d’amertume. Ce type d’additif est généralement recommandé pour les recettes fruitées, gourmandes, boissons et Classics.

Quels sont les accessoires nécessaires pour préparer l’e-liquide ?

Maintenant que vous avez une idée bien précise de tous les éléments qui entrent dans la composition de votre e-liquide, vous devez vous procurer les accessoires indispensables. Vous devez entre autres disposer de Béchers, d’éprouvettes et éventuellement de flacons twists pour les petites quantités. Ceux-ci devront être gradués pour une préparation précise. Vous pouvez aussi opter pour le côté pratique des seringues graduées qui vous permettront de transvaser avec précision des ingrédients.

Pour ce qui est des précautions à prendre, vous devez savoir que la nicotine est un produit dangereux, même lorsqu’il est dilué. Pour cela, vous aurez besoin de toujours porter des gants et des lunettes de protection lorsque vous manipulez des bases de nicotines.

Vous devez aussi veiller à ce que les flacons de nicotine soient rangés dans un endroit accessible à vous seul. Vous devez être très prudent surtout s’il y a des enfants dans votre entourage. N’hésitez pas à mettre les flacons sous clé, et à l’abri de la lumière cela vous évitera bien des accidents. De même, il est primordial de savoir que les arômes ne doivent jamais être utilisés seuls. Vous devez toujours vous rappeler de les mélanger en faible quantité dans une base. Dans tous les cas, on ne se lance pas dans la réalisation d’un e-liquide du jour au lendemain. Prenez le temps de bien vous informer pour éviter certaines erreurs qui pourraient avoir de lourdes conséquences.

Combien de temps faut-il attendre après la préparation ?

La maturation ou phase d’épanouissement de votre e-liquide est une étape cruciale. Il s’agit en effet du temps nécessaire pour que votre préparation d’e-liquide atteigne son plus haut degré de développement aromatique. De ce fait, ce temps de maturation dépendra grandement de la puissance de votre arôme. Il est conseillé de bien agiter la fiole une fois la préparation terminée, et un peu chaque jour pour bien diffuser l’arôme.

Selon la famille d’arôme et la complexité de la recette, le temps de maturation peut être de 0 à 5 jours, pour des arômes fruités simples (mono arôme). Pour ce qui est des fruités complexes c’est-à-dire l’utilisation plusieurs arômes, il faut compter entre 3 à 7 jours pour la maturation. Avec des arômes comme Menthe, Anis, Café, Vanille, le temps de maturation est de 7 à 15 jours. Pour les arômes gourmands vous devez patienter 15 à 20 jours et au minimum 15 jours pour les classiques. Toutefois, ceci n’est qu’une estimation, comme mentionné plus haut, le temps de maturation dépend de votre recette et des arômes utilisés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here