Comment rédiger sa thèse sans être francophone ?

0
339

La qualité de l’enseignement supérieur français continue de séduire de plus en plus d’étudiants étrangers. Grâce aux investissements de l’État dans la recherche et l’enseignement et à la diversité des filières disponibles, les études universitaires françaises restent reconnues dans le monde entier. Ce qui explique ce grand flux d’étudiants venus des 4 coins du monde pour acquérir des connaissances. Mais, la plupart d’entre eux rencontrent des difficultés liées à la maîtrise de la langue française. C’est tout de même le nerf de la guerre pour réussir à rédiger une thèse de manière impeccable. Même si certains établissements universitaires proposent des ateliers d’écriture ou des cours de langue pour une remise à niveau, ce n’est parfois pas suffisant. Dans la plupart des cas, les étudiants doivent se débrouiller seuls. Voici quelques conseils pour vous aider à bien rédiger en français votre thèse et à obtenir une bonne note, même si vous n’êtes pas francophone.

La correction par un professionnel

Que vous soyez un jeune chercheur, un étudiant en licence, master ou doctorat, sachez qu’une rédaction impeccable de votre thèse reste un gage de qualité de vos études universitaires en France. Mais, il faut reconnaître que ce n’est pas facile, surtout si la langue française n’est pas votre langue natale. Pour réussir à relever le défi, vous devez porter une attention particulière autant sur le fond que sur la forme, mais sur des centaines de pages il est toujours possible de laisser passer des fautes d’orthographe, de syntaxe ou encore d’inattention. En cas d’hésitation, faites appel à un spécialiste comme lacorrection.fr qui vous propose une correction et une relecture impeccable dans tous les domaines.

Soyez bref, mais précis

Le secret d’une thèse réussie en français, c’est de rendre simple votre composition. Exprimez vos idées avec des mots simples et clairs afin d’éviter le style lourd souvent impropre au langage scientifique. Ne cherchez donc pas à adopter des phrases trop longues et compliquées. Mieux vaut rester concis et simple, mais clair. Aidez-vous des dictionnaires et des ouvrages de syntaxe, de grammaire, d’orthographe et de conjugaison. N’hésitez pas non plus à utiliser des connecteurs logiques et à ponctuer vos phrases avec attention, car la ponctuation fait sens en français !

Il n’est jamais trop tard pour apprendre le français !

Rédiger en français exige une grande motivation. Pour réussir le challenge, apprenez cette langue. Il est encore temps de vous y mettre. Tous les moyens sont bons pour y parvenir. Soit vous optez pour l’auto apprentissage, soit vous vous inscrivez à un cours de langue. Mais, il vous faudra plus de temps pour y parvenir. À vous de bien organiser votre planning pour mieux jongler entre vos cours à l’université et vos cours de langue française. Échangez régulièrement avec les Français, c’est la meilleure façon d’intégrer des tournures spécifiques et des expressions incontournables.

écrire une thèse en Français

Ne pas oublier la relecture

Une fois la rédaction terminée, il ne reste que l’étape de la relecture pour détecter les fautes et pour apporter une touche finale à votre thèse. Certes, vous devrez faire au moins une ou deux relectures. Mais, comptez sur l’aide d’un correcteur professionnel pour obtenir une bonne note. Il relit votre travail de façon attentive afin de détecter les moindres fautes et de les corriger. Un correcteur spécialisé mettra au service de votre succès son professionnalisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here