Mobilité douce : comment faciliter l’utilisation des trottinettes électriques ?

0
570

Depuis quelques années, on assiste à un essor considérable de la mobilité douce. Les trottinettes électriques en particulier se sont démocratisées. Il devient désormais impératif pour les collectivités locales de faciliter leur utilisation de façon à ce qu’elles ne gênent pas la circulation des autres véhicules.

La tendance grandissante des trottinettes électriques

Dans un contexte où la réduction de l’empreinte carbone est au cœur de toutes les préoccupations, l’utilisation de moyens de mobilité douce est devenue une alternative intéressante. Elles sont plus respectueuses de l’environnement et contribuent à l’amélioration de la qualité de l’air en milieu urbain puisqu’elles fonctionnent à l’électricité.

Le regain d’intérêt pour les trottinettes électriques est particulièrement dû à leur praticité et à leur flexibilité. Elles sont pratiques pour se déplacer sur de courtes distances. Elles peuvent aussi aider les utilisateurs à contourner les embouteillages, réduisant ainsi la durée de leur trajet.

Souvent perçues comme des moyens de transport modernes, les trottinettes électriques plaisent par leur design moderne et épuré. Contrairement aux modèles classiques, elles sont équipées d’un moteur qui les propulse en avant sans effort physique. Elles ont donc du succès auprès de la jeune génération et auprès de certains adultes qui l’utilisent comme moyen de déplacement ludique.

L’autre facteur qui rend les trottinettes électriques populaires, c’est leur accessibilité. Il est désormais possible grâce à des applications mobiles de localiser et de déverrouiller une trottinette électrique dans le but de la louer sur une courte période.

trottinette électrique mobilité douce

Quelles solutions pour faciliter l’utilisation de trottinettes électriques ?

Plusieurs solutions peuvent être mises en place par les collectivités locales pour faciliter l’utilisation de trottinettes électriques. Vous pouvez, par exemple, créer des pistes cyclables ou des voies expressément dédiées pour permettre aux trottinettes électriques de circuler librement.

En tant que collectivités locales, comme l’indique Magequip, vous pouvez aussi aménager des range-trottinettes pour éviter les stationnements sauvages qui pourraient obstruer les trottoirs. Ces infrastructures sont indispensables pour garantir la fluidité de la circulation et réduire les risques d’accident.

L’installation de stations de recharge dans des zones stratégiques de la ville est également une option intéressante. Ces dernières vont permettre aux utilisateurs de trottinettes électriques de recharger facilement leurs appareils. Les stations de location en libre-service, quant à elles, offrent la possibilité aux utilisateurs de louer une trottinette pour une durée limitée.

Des campagnes de sensibilisation peuvent également être nécessaires pour informer les utilisateurs sur les différentes règles de sécurité à respecter ainsi que les bonnes pratiques à adopter pour l’utilisation des trottinettes électriques. Ces campagnes peuvent contribuer à faciliter la cohabitation avec les autres usagers de la route.

Enfin, nous recommandons aux collectivités locales l’intégration des trottinettes électriques dans les plans de mobilité urbaine de leurs localités. Cette intégration doit se faire en accord avec les opérateurs de mobilité douce en libre-service afin de mettre en œuvre des solutions durables. Il est essentiel que ces solutions soient parfaitement intégrées pour répondre efficacement aux besoins des utilisateurs.

En adoptant les différentes mesures que nous avons évoquées précédemment, les collectivités locales peuvent favoriser l’essor de la mobilité douce dans leurs localités. Ces mesures, en plus de permettre l’intégration des trottinettes électriques dans les villes, sont également un bon moyen de réduire le niveau de pollution.