Pape Benoît XVI : les dessous de sa démission 

0
1105

Le Pape Benoît XVI fait partie des papes qui ont démissionné avant la fin de leur pontificat. Il renonce à ses fonctions le 28 février 2013. Le 265ème pape de l’Église qui a été élu le 19 avril 2005 n’aura fait que 8 ans à la tête de la grande église. De son vrai nom Joseph Ratzinger, l’homme est connu pour son désamour pour la pédophilie dans l’Église et tout ce qui n’honore pas cette dernière. Il a même dénoncé le scandale de la pédophilie dans l’Église en juin 2010 et va jusqu’à demander pardon aux victimes. Lorsqu’il annonce sa démission, personne n’avait réellement connaissance des raisons qui l’ont poussé à prendre une telle décision. Heureusement, Sa Sainteté Benoît XVI, pontife romain émérite, est revenue sur ce moment de sa vie avant son décès. Le présent billet vous en parle. 

Sommaire

Des raisons sanitaires soulevées 


Décédée en décembre 2022 dans sa 95ème année, Sa Sainteté Benoît XVI, pontife romain émérite, a par chance eu le temps d’envoyer à son biographe une lettre où il donne le motif de sa démission en février 2013. Une partie de ce que vous pourrez retrouver dans sa biographie est laissée sur https://www.lejourduseigneur.com/grandes-figures/benoitxvi. Cette lettre a été envoyée à l’intéressé, l’Allemand Peter Seewald, le 28 octobre 2022. 

Et c’est l’hebdomadaire Focus qui a procédé à la révélation de son contenu. Dans ladite lettre, le successeur de Jean-Paul II soutient que le véritable motif qui l’a contraint à démissionner 10 ans auparavant est « l’insomnie qui l’accompagnait sans interruption depuis les Journées mondiales de la jeunesse à Cologne ». Le motif principal de sa renonciation n’est donc pas trop lié aux raisons évoquées dans le temps.

Des somnifères qui se sont révélés inefficaces

Pour qu’il continue d’assurer sa charge sans éveiller les soupçons, son médecin personnel s’est trouvé dans l’obligation de lui prescrire des remèdes puissants. Dans sa lettre, le 265ème pape de l’Église explique qu’à un moment donné, les somnifères qui lui étaient prescrits ne parvenaient plus à l’aider à supporter son mal. Le Papa émérite commençait alors par se voir incapable d’assurer ses fonctions.  

En mars 2012, alors qu’il avait entrepris un voyage au Mexique et à Cuba, il a remarqué du sang sur son mouchoir. Il affirma : « J’ai dû me cogner quelque part dans la salle de bain et je suis tombé ». Il aurait certainement perdu connaissance. 

Néanmoins, l’un de ses médecins a fait son possible pour masquer les blessures. Un autre docteur lui a alors conseillé de prendre moins de somnifères. Avec cet incident, le Pape Benoît XVI a sûrement pris conscience des limites de sa résistance physique

La renonciation 


L’agenda du Pape émérite pour l’année 2013 était chargé. À titre illustratif, il devrait prendre part aux JMJ à Rio. Il ne se voyait plus capable de supporter les décalages horaires que cela induirait. Afin de ne pas être absent à ce grand programme, il a dû démissionner pour qu’une figure papale assiste à l’évènement. C’est cela qui l’a conduit à renoncer au pontificat en février 2013

C’est ainsi que le Pape François a été élu. À sa démission, il s’est retiré dans le monastère des jardins du Vatican où il trouva la mort en décembre dernier. Il faut dire que pendant son règne, il n’a pas manqué de pondre des œuvres littéraires. Il a notamment publié trois encycliques sur les thèmes :

  • Amour ;
  • Doctrine sociale de l’Église ;
  • Espérance.

De nombreuses autres œuvres littéraires sont à son actif comme Le Sel de la terre. Publié en 1997, il présente la pensée du pape.