Quels hommages rendre à un défunt ?

0
62

La mort est un évènement déchirant qui cause un profond chagrin. Pour beaucoup, c’est le moment de rendre un vibrant hommage et témoigner à titre posthume toute l’affection qu’on porte au défunt. Toutefois, il arrive bien souvent qu’on ne connaisse pas la conduite à tenir dans de tels cas.

La plaque funéraire pour un dernier témoignage

La perte d’un être cher est généralement un évènement très douloureux. Lorsqu’elle survient, il est de coutume de lui offrir une pierre tombale pour lui donner une dernière pensée. Cela dit, une pierre tombale ne saurait être complète sans une plaque funéraire digne du nom. La plaque funéraire est la plaque d’identification du défunt. Elle se doit de porter son nom et prénoms, sa date de naissance et sa date de décès pour permettre à ses proches de le retrouver aisément. Cette plaque constitue un grand témoignage d’affection au défunt parce qu’elle représente ce qu’il était de son vivant et constitue la dernière vision de ses proches. La plaque se doit donc d’être représentative. En ce sens, il est possible de faire une plaque personnalisée en Chromaflym chez un spécialiste comme lesplaquesdespetitsanges.com selon les goûts de la personne disparue.

plaque funéraire personnalisable

Prenez soin de la tombe régulièrement

La tombe est la dernière demeure d’un mort. Pour les vivants, c’est un lieu de recueillement et de prière qui permet de maintenir le contact avec le proche disparu. Il est donc évident que le fait de prendre soin d’une tombe est un excellent moyen de rendre hommage. Mais comment faire ?

Pour la Toussaint, les cimetières sont envahis par les proches qui désirent entretenir la tombe de leurs proches. C’est l’occasion de voir toutes sortes de petits soins comme des fleurs, des images, des mots ou un simple silence. En réalité, il faut savoir qu’entretenir la tombe d’une personne décédée n’est pas une simple convenance de novembre. C’est un véritable témoignage à la mémoire du défunt. Par exemple, passer enlever la neige après l’hiver ou les mauvaises herbes après l’été sont des gestes simples, mais aussi de forts signes d’affection. Fleurir ou laisser des images ou des objets permet de garder un contact avec la personne défunte et de lui accorder de profondes pensées.

Inscrivez une épitaphe sur la tombe du défunt

« Ingrate patrie, tu n’auras pas mes os ». Cette assertion est l’épitaphe du général romain Scipion l’Africain. Si elle est restée dans les mémoires, c’est parce que ce grand homme tenait à passer un dernier message à sa terre patrie malgré sa mort. Bien que le commun des mortels ne soit pas capable de cette outrecuidance, il faut dire que l’épitaphe est un excellent moyen de célébrer un mort. Un texte sur sa tombe en dit beaucoup sur sa vie et sur sa nature. Bien au-delà du classique « ci-gît », elle révèle la personnalité du mort et permet de célébrer sa vie. Si vous avez besoin de rendre un singulier hommage à un proche disparu, pensez à inscrire une épitaphe digne de lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here